vendredi 16 décembre 2016

Qu'est ce qui Tabac ainsi ?

La fumée s'élève et je la suis du regard
C'est cette petite mort que j'admire au fond
Ce suicide lent et paisible tôt ou tard
Aura raison de mon coeur servile au démon

Je la suis mon esprit s'envole par-dessus
Les villes du désir par-dessus les montagnes
De l'oubli au-delà de mes amours vaincues
Il vole et me vole l'espoir créant mon bagne

Et cette odeur roussie qui me pique les yeux
Et cette cendre âpre qui me brûle la gorge
Et cette douleur qui rend mon corps plus fiévreux

Mon trouble interne est à l'image des volutes
S'échappant du brasier de cette sombre forge
Je me perds Je m'envole Est ce qu'encor je lutte

Imprimer la page