jeudi 26 janvier 2017

L’histoire reprend son cours après un détour

L’histoire reprend son cours après un détour
Un visage en oubli en fond de laisser faire
Une montagne de mépris et désamours
Et s’enfouir dans un puits sans fond d’enfer

La nuée viciée de nos âmes souillées
Se collent partout sur nos corps inanimés
Espérant s’infiltrer et ainsi embrouiller
La parcelle saine de notre esprit sacré

La carte routière ne montre pas la suite
Du chemin et pourtant est connue l’arrivée
Si l’allure empreinte plus celle de la fuite
Le terminus sera ce que vous évitez

Imprimer la page