jeudi 12 janvier 2017

Mon souffle coupé par mes larmes inachevées

Mon souffle coupé par mes larmes inachevées
Provoque un rythme irrégulier

La musique sur mes oreilles masquent les sanglots débiles
L'oiseau noir me regarde comme un ami qui jubile

Demain sera votre jour
Cette nuit est sans pareil et sans détour

Le passé ne peut pas être réécrit
Mon présent ne connaîtra que mon cri

L'espoir de ne plus souffrir s'offre à moi
Mon cœur enfin ignorera cette effroi

Imprimer la page