lundi 13 février 2017

Insupportable Beauté

Que la femme est belle, ouvrée par l'esprit divin !
Comment ne pas éprouver de l'admiration
Devant cette plastique aux courbes érotiques ?

L'amour de la femme et l'amour de l'art malsain
Sont, dans ma sombre vie, mes deux seules passions,
Subtilement liées, mon paradis rêvé.

Je ne considère pas une femme unique,
Mais la Femme dans son aspect le plus complet.
Une telle Beauté n'a pas réalité !

Non seulement elle a des courbes poétiques,
Mais de plus possède le don de procréer.
Prélude de la vie, quoi de plus féerique !

La femme par ses seins, par ses hanches, ses lèvres,
Les uns gonflés, d'autres serrées, sources de sève,
Ses jambes si douces, ses bras affectueux,
Par son visage orné de parfumés cheveux,

La Femme est la Beauté par laquelle ai rêvé,
Elle est aussi celle pour qui je veux crever !