jeudi 9 février 2017

L'idylle aliénée allie là l'hallali

L'idylle aliénée allie là l'hallali
Si bien que Sibylle cri sa bile sacrée
Pharaon face à son phare a honte de sa fée
Il est fou L'île est floue Il file et il faillit

L'amer bruit de l'amour brise abris et remous
L'hiver s'en va L'ivresse avant le vent le verse
Le Spleen divin voulant s'aplanir se disperse
La folie broie la foule et l'effroi croît en vous

Le Soupir expire sous l'empire du sexe
L'harmonie nie les morts L'Art monnaye l'amour
Le désespoir aspire aspic l'esprit dantesque

L'isolement dément l'élément alizé
Seul le vent joue encore avec le sang vautour

La nuit paraît dans le puits nourrie par l'idée

Imprimer la page