mardi 30 mai 2017

Visite nocturne

Mon Ange Roxane, pourquoi cette visite ?
Je me suis trouvé au dépourvu, dédite
Tu es rentrée dans ma chambre, ce cœur rigide
Tes mots invisibles dans mon âme livide

Cette entrevue dura longtemps, mon esprit sourd
A toute raison, là, emprisonné d'amour
Mon Aigle fut tardif à me porter secours
Mon corps tremblait déjà telle peau d'un tambour

Tes ailes déployées dans mes songes bleutés
Venaient sur mon visage implorant m'étouffer
Je savais être en un rêve idéalisé
Mais ma passion luttait pour rester enfermé

Il aura fallu tous les cris de l'Aigle ami
Ses coups de bec, serres saisissant son esprit
Ce fantôme passé pour reprendre ma vie
Me réunir enfin, calmé, toujours proscrit

Puis, mon Ange envolé, j'ai ouvert grand mes yeux
Le troisième surtout, retrouver mon milieu
L'Aigle me consolant comme un ami précieux
Pour qu'à ce fantôme, je puisse dire adieu

Imprimer la page