dimanche 4 juin 2017

Automatique : Poussières d'étoiles

Poussières d'étoiles, nous déambulons dans le sidéral
Les comètes s'enivrent de notre passage
Les Soleils brillent, comme des grands-parents
Retrouvant leurs petits enfants

Nous voyageons dans notre tête
Emplis de milliards de galaxies

Nous souvenirs, nos désirs se mêlent et forment l'espoir
Notre corps abrite le petit bout de flamme originel
A nous de la préserver, de ne pas l'éteindre
La voir grandir, sans nous consumer

Nous sommes toujours de ce monde terrestre
Ils nous faut nous élever mais sans oublier notre condition

L'ascétisme n'est pas bénéfique, comme tout excès
La colère n'est pas un moteur
La béatitude impuissante ne conduit nulle part
Nous sommes vivant, il nous faut donc agir

Et être dans notre action, plein et entier
Ouvert à ce monde où tant de choses restent à découvrir

Notre soif d'apprendre et d'aimer sont nos clefs
L'humanité à fait des bonds de géant grâce à quelques un
Penseur, artistes, inventeurs
Mais aussi forgerons, boulangers, cultivateurs

La vie partout, la passion dans ses actes
Le respect pour ses compagnons

Imprimer la page