dimanche 18 juin 2017

Écrire plein et entier

Prendre son crayon, ouvrir son cahier numérique
Pacifier son esprit, ouvrir les canaux d'âme
Laisser aller ses doigts, coulant telle une larme
Le long de ses lignes, courbant les mots antiques

Ne pas chercher raison mais éprouver les mots
Comme autant de folies, d'émotions infinies
Sans contingence amère, évadé via l'oubli
Être pleinement dans chaque vers tel émaux

Boire chaque rime, versant le thé du cœur
Cérémonie vitale où l'humain vit encore
Rien n'existe en dehors et pourtant en accord
Faire le vide pour mieux m'emplir de splendeur

Écrire pour toujours, vivre dans ses courbures
Des mots si alignés mais si vivants et flous
Perdre un instant parfois la raison, être fou
Mais aimer, ressentir ce monde et ma fêlure

Retrouver un instant une stabilité
La profondeur de ma tasse qui se remplit
Des âmes m'entourant et qui, là, me sourient
Vivre plein et entier sans peur, abandonné