samedi 3 juin 2017

La rose s'effeuille

La rose s'effeuille chaque soir et matin
Ses épines vives fouettent toutes les veines
Accélérant le rythme amoureux et mutin
Le sang afflue à fleur de peau, support d'hymen

Chaque pétale est un bas que l'on désengage
Jarretelles ôtées, glissant le long des tiges
Chacune transformant ces moments en voyage
Où les sentiments font de chacune un prestige

Le parfum que dégage à tous vents cette rose
Vaut tous les souvenirs d'une vie bien remplie
Un instant suspendu où tous les sens explosent
En super-nova de la passion assouvie

Profitez de cette fleur rouge qui embaume
Vos peines, vos douleurs, faisant couler des larmes
De bonheur infini, ciel étoilé sans dôme
Moi, à jamais loin de sa grâce, de son charme

Imprimer la page