jeudi 15 juin 2017

Mélodie naturelle

Si le vent souffle autour en balayant les feuilles
Amertume et remord s'envolant tout au loin
En faisant balancer les cimes de la forêt
De nos purs sentiments, les garder à jamais
Bercés entre nos bras, notre âme pour témoin
L'air frais nous ravive le cœur, l'esprit, sans deuil

C'est une mélodie naturelle et splendide
Elle s'infiltre en nous, commençant par les basses
Qui raisonnent amour, calme et sérénité
Puis les aigus portent la joie, la liberté
Les violons alertent hier, les jours qui passent
Et l'avenir, l'espoir emplissant tout ce vide

Au revoir parapluies, ombrelles et chapeaux
Nous sommes mis à nus, nul lieu où nous cacher
Enfants de nos passions, l'humanité portée
Comme un bel étendard, non guerrier mais rêvé
Et nos cheveux aux vents, nos idées aérées
Volant avec l'Aigle, la vie comme un cadeau