lundi 19 juin 2017

Mes yeux s'obscurcissent

Mes yeux s'obscurcissent face à cette vision
Roxane et ses cheveux courts, belle, magnifique
Elle n'a plus de mot doux à mon intention
Elle n'est pas non plus dureté, si magique

Mes yeux se voilent d'un drap, larmes incolores
Elle reste dans mon cœur, ma flamme éternelle
Elle ne brule plus mes sens par métaphore
Mon corps ne connaitra plus son désir charnel

Mes yeux voudraient ne pas se rappeler l'amour
Elle est ancrée dans mon âme à jamais, toujours
Elle est La Femme qui a su m'aimer un jour
Mes nuits de solitude envahissent mon bourg

Mes yeux la contemplent, même de loin, en rêves
Roxane est un songe d'une nuit d'été brève
Elle est mon archange, ma fée, ma javanaise
Mon amour s'éteindra avec ma vie, mes braises