vendredi 21 juillet 2017

La goutte d'eau

Quand la goutte d'eau tombe, absorbée par la terre
Quand le flux souterrain devient une rivière
Quand elle devient des cascades, des torrents
Quand ils deviennent fleuve enfoui dans l'océan

Quand l'océan explose en terribles humeurs
Quand l'écume se fond sur toute sa grandeur
Quand la vague déferle allongée sur la plage
Mes pieds éclaboussés, admire cet ouvrage

Séchant sur le sable, retournant dans le ciel
Vapeur, futur prochain, en cycle existentiel
Demain elle sera neige ou un ouragan
Pluie fine sur la ville ou source du vivant

Elle alimentera tous nos grains de raisons,
De blé ou de houblon, se transformant sans fin
Et nous, humains, buvons son don inestimable
En trinquant, vin ou bière, en terrasse ou à table

Qu'en est-il de l'âme ? Est-ce un cycle infini ?
Le temps est-il compté ? Ou vapeur d'une vie ?
Dans le doute, il faut vivre ici et maintenant
Hier n'est pas demain ! Aimer sentir le vent !

Imprimer la page