mercredi 9 août 2017

Courtes poésies

L'espoir nous transporte par delà nos limites
Les souvenirs rageurs sont de grands ouragans
Que notre barque doit affronter de l'avant
Poussée par les doux vents des moments d'Aphrodite

=============

Le chemin commence par un pas, puis un autre
Peu importe où il va, l'important : avancer
Tomber neuf fois, mais dix fois se relever
La vie nous appartient, ne peut être que nôtre

=============

L'hiver gronde parfois dans nos têtes émues
Savoir se préserver du froid morbide, amer
Pour retrouver au fond de soi son printemps vert
Éviter les bas-fonds, et sourire, ingénu

=============

La rose peut parfois se faner doucement
Mais restera gravée dans mon cœur, ma Roxane
Jamais je n'oublierais cette Lune diaphane
Qui me comblât longtemps de ses doux sentiments

=============

Une nouvelle vie s'ouvre devant mes yeux
Moins riche par le cœur, dévasté, esseulé
Mais plus enracinée, cherchant ma vérité
Je retrouve le lit de mon fleuve audacieux