mercredi 25 avril 2018

Mon fragile roi

Lorsque les vagues meurent
Ensablées, asséchées
Les fonds marins demeurent
Juste quelques pleurs clefs
D'un passé imparfait
Effacé

Lorsque les vents s'affalent
Au dessus des marais
L'azur n'entend ce râle
L'océan si discret
L'éther est sans regret
Ni secret

Mon roi, relève-toi, fragile
L'effroi, fuit ce cœur imbécile
Cristal, loin des peurs ancestrales
Laisse ta cathédrale
Mémorial

Vit cet instant présent
Une myriade de chemins
Fermés aux courtisans
L'univers dans tes mains
La vie couleur jasmin
Paladin

La terre te soutient
Ton rivage
Tes mots, je m'en souviens
Loin d'un mirage
Loin de l'orage


Imprimer la page