mardi 7 février 2017

Je vois le vide autour de moi, toujours plus lourd.

Je vois le vide autour de moi, toujours plus lourd.
Je suis seul, pour toujours, sans un espoir d'amour.
Cette plainte en moi, sourde est la fin du glamour.
Grâce à elle, je souffre enfermé dans ma Tour.

Que peut-elle y comprendre à mon cœur bien trop tendre ?
Je suis un Alexandre au désespoir de prendre
Ma vie pour un présent, non un futur de cendre.
N'étais pas homme avant, mais pouvait y prétendre.

Mais après m'être offert, tout mon corps, tout mon être,
J'ai mon cœur qui me sert. Je le paye très cher.
Pas question de refaire une autre histoire amère !
Je me suis découvert, maintenant désespère !

Car je n'étais l'amant que d'une seule femme.
J'ai été pour un temps un homme, je le clame.
Mais il est mort pourtant par un éclat de larmes.
Mon corps vit, mon cœur ment ! Oui, j'ai perdu mon âme!

Hélas, je suis mort avant que d'avoir vécu !
Je suis mort car l'amour, mon amour m'a vaincu.
Oui, j'aime ! Et pourtant je n'aimerai jamais plus.
Je n'ai plus un espoir ! Tout en moi est déchu !