dimanche 5 février 2017

La femme

Les femmes sont belles de loin.
A y regarder de trop près,
On oublie toujours sa beauté.
L'Amour est donc sans lendemain.

Observez donc un soir la Lune !
Vous verrez le plus beau des astres.
Posez-vous sur ses blanches dunes
Et sa beauté sera désastre.

Rêvez de voyages en mer !
Vous rêverez de beaux pays.
Montez sur ces géants navires,
La vie à bord sera amère :

Vous connaîtrez les ouragans,
Et les ennuis de la mer calme,
Et les contrées d'abord sauvages,
Puis colonies de feu, de sang.

La femme doit être tel l'air,
Sensible, vivant et léger,
Être aimée mais sans aucun fer,
Sinon elle perd sa beauté.

Elle doit être l'Océan.
On doit rêver la parcourir
Sans le pouvoir complètement,
L'embrasser sans la voir rugir.

Elle doit être aussi la Lune :
S'offrant à nos regards la nuit,
Qu'elle soit blonde, rousse ou brune,
En gardant ses secrets enfouis.

Oui, la femme doit être ainsi
Si elle veut se faire aimer
Passionnément de mon sosie,

L'original étant brisé.