dimanche 5 février 2017

Le froid

L'eau jaillissait du ciel
Me saisissant de sa chaleur.
La buvant comme miel,
N'engendra aucune terreur.

Le feu se répandait
Sur tout mon corps ainsi brûlé.
Mes sens et ma pensée
Devenaient par degré muets.

Alors le froid rentra,
Un courant d'air blême et glacé
Pétrifiant tout en moi.

Ses doigts d'un froid mordant,
Tuent, hypocrites, ma volonté,
Ainsi me soumettant !

Mais au fond de moi-même
Coule une larme blême !

Coule une larme haine !