mardi 21 février 2017

Mon âme est fatiguée

Mon âme est fatiguée
Las de sa solitude
Mon cœur crie enragé
Du vide certitude

Mon miroir ne renvoie
Qu'une simple unité
Je n'entends que ma voix
Personne à qui parler

Et mes jours se succèdent
Mes pas me conduisant
Vers celle qui m'obsède
Cette mort qui m'attend

Sans aucun objectif
Je survie léthargique
Isolé et pensif
Absurde et non tragique

L'avenir s'est perdu
Avec ma muse enfuie
Le temps s'est suspendu
Prisonnier de la nuit

Imprimer la page