mercredi 29 mars 2017

Ce printemps

Le printemps, jour de ma naissance, au milieu d'hommes
Ce printemps qui, comme la nature, me pousse
A bourgeonner, ma tête explosant ses atomes
Mes émotions pulsant mon cœur par ses secousses

Je vis, je rêve de fous désirs et de quêtes
Ni physique ou sexuel, je ne suis qu'un esprit
Une âme éprise de perfection simiesque
Un torrent de douleurs, de frissons et de cris

Mon sang remonte fort et riche dans ma tête
Poussant ce corps fragile à aller bien plus loin
Que ce que je croyais pouvoir tenter, est bête
Plus rien ne me retient, mes attaches du foin

Je lève mon regard, ne suis pas ébloui
Car c'est la Lune qui éclaire mon chemin
Je souffre et je pleure, qu'importe je souris
A cette vie libre d'éprouver son destin

Je crois, j'écris, j'aime, je m'éveille soudain
Je pense donc je cris, ignorant les barrières
Mes chaînes sont brisées et je revis enfin
Me redressant, humain, émotionnel et fier



Imprimer la page