dimanche 26 mars 2017

Voyage manuscrit

Le vent dans ma tête, le feu dans mon vif cœur
La tempête dans mon être secoue mes mots
Je tangue et résiste, mon bateau sombre à flot
Je résiste aux appels des sirènes, mes peurs

La voile fragile se tend sous la pression
Des aléas, des pleurs, mon environnement
S'effrite sous mes pieds, mon pont devient dément
Je m'accroche à ma vie pris par mes émotions

Ma navire réduit à une simple barque
N'est plus gouvernable, je ne vois plus la terre
Ma raison ne sait plus m'éloigner de l'enfer
L'eau de mes pleurs salins imprime en moi sa marque

Et pourtant je résiste encore pour ma vie
Pour mes proches humains, tenant bon mes espoirs
Comme autant de rayons de Soleil, ma mémoire
Illuminée par mon voyage manuscrit