samedi 22 avril 2017

Arrête-t-on un jour d'être un enfant

Arrête-t-on un jour d'être un enfant épris
De rêves et d'amours impossibles parfois
Devenir adulte signifie-t-il effroi
De ne connaître que les chiffres et les devis

Pourquoi ne plus rêver lors que c'est notre vie
Le moteur si puissant qui nous pousse à agir
Pourquoi ne plus aimer, jusqu'au dernier soupir
Même seul, isolé, et rester insoumis

L'enfant ne connait pas les limites des cases
Dans lesquelles on nous enferme en tant qu'adulte
Il imagine des histoires et discute
Tout ce qu'on enseigne sous de pompeuses phrases

L'enfant est liberté, l'adulte est prisonnier
Je refuse de nier ma propre indépendance
Je veux pouvoir choisir d'entrer dans cette danse
Garder mon libre arbitre en tout temps et entier

Je ne répondrais pas peut-être à vos canons
Agissant par instinct et selon ma conscience
Mais je sais qu'en ma vie j'aurais gardé confiance
Tourné vers l'avenir et non le temps qui fond

Imprimer la page