dimanche 30 avril 2017

L'amour caché et l'amour perdu

L'amour caché est il plus douloureux, plus sourd
Que celui déchiré par cette âme autrefois
Notre sœur, notre Soleil, où disparait le jour
L'amour caché rêve d'il était une fois

L'amour perdu méprise, indicible poison
Cette union qui fut et qui ne saurait plus être
L'amour caché porte en lui l'espoir, déraison
D'un avenir heureux, qui ne peut disparaître

L'amour déchu conduit la main de la camarde
A nous accompagner le long d'un chemin sombre
Résister ? Oui, bien sûr en retirant l'écharde
Mais cette larme est bien plantée dans la pénombre

Survivre, l'instinct de toutes vies est fragile
Face à la tornade de ces lames poisons
Au centre, le calme est présent mais est d'argile
Sans cesse sur l'ouvrage évider le poisson

Abandonner, jamais ! L'amour est le moteur
De nous, pauvres humains, fusse-t-il l'oraison
Cherche au fond de soi cette force sans peur
Qui nous pousse en avant, nouvelle floraison