samedi 29 avril 2017

L'amour est un premier regard indivisible

L'amour est un premier regard indivisible
La découverte de la beauté, non physique
Mais d'une intelligence, une âme, un cœur antique
Un échange commence entre eux mais invisible

L'amour, une rencontre imprévue de deux êtres
La douce communion entre deux univers
Il peut être enflammé, soudain, tel un éclair
Il peut être patient, prendre son temps pour naitre

L'amour impossible parfois, obscurs raisons
Devient une souffrance, à deux ou isolé
On porte alors sa croix et sa mortalité
Une partie de nous bouclée dans sa prison

L'amour adolescent projette un idéal
Sur l'autre, inexistant, et se perd dans ses rêves
Ses illusions, en faux dès le début, une Ève
Il ne peut résister aux temps long qui dévale

L'amour adulte est autre, acceptant l'existant
Il apprend les défauts et qualités humaines
Il accepte cette âme en ce qu'elle promène
Le temps ne change rien, ensemble vieillissant

L'amour est mon centre, ma raison d'exister
Il porte mes actions, dictées par ma conscience
D'être, d'exister via cette quintessence
Peu importe s'il est reclus et esseulé