dimanche 23 avril 2017

L'amour tatoué

L'amour n'est pas unique, et certains l'envisagent
Comme possiblement multiple et nouveau
Le chemin de ma vie m'a lié deux visages
Pour autant, les deux n'ont pas le même niveau

Mon premier "amour" fut Emmanuelle, un ange
De mon adolescence, épris d'un doux mirage
D'un charme, timide, platonique et étrange
Sans retour et secret, folie et sans dosage

Puis j'ai rencontré plus tard, adulte, ma femme
Celle de ma vie. Elle avait des points communs
La beauté, le charme, et cette petite flamme
Qui m'a consumé des années en sous-marin

Il m'aura fallu des années pour que j'avoue
Cet amour adulte, fou, infini, pour elle
Les années suivantes furent mon garde-fou
Un univers parfait, j'étais enfin réel

Ces deux amours ne sont pas de la même forme
Le premier était une illusion de l'esprit
Mon âme en construction, et mon corps si difforme
Je l'ai toujours en moi, un idéal inscrit

Mais l'amour de Roxane est d'une autre nature
Il est complet, vivant, englobant cette autre âme
Il n'est pas irréel mais construit et mature
Il prend en compte les qualités et les drames

Mais les vents de la vie l'ont éloigné de moi
A la différence du premier, sans limite
Il est tatouer dans mon âme, et l'effroi
De sa perte ne le tuera jamais, faillite

Mon cœur est prisonnier à jamais de son âme
Je ne pense pas un jour trouver le sublime
Qui me ferait changer et replonger ma lame
Dans cette passion folle, éloignant mon abîme

Peu importe les vents contraires, elle vit
En moi et restera cette flamme infinie
Qui illumine tous mes rêves et mes nuits
Devrais-je devenir fou, solitaire, enfoui

Malgré la distance, elle demeure mon centre
Imaginaire et vrai, mes racines fragiles
D'un monde du passé mais portant dans mon ventre
Mon avenir brûlé et mon seul évangile


Imprimer la page