mercredi 12 avril 2017

Le chant du coq ou du cygne

Le chant du coq pourrait substituer le cygne
Il est certes moins beau mais il tend vers la vie
L'espoir du Soleil neuf accompagne son signe
Il souffle un renouveau aux rayons de l'envie

Celui du signe est plus profond mais plus fatal
Certes il signifie l'amour et la beauté
Mais la fin morbide s'efface à son rival
Car son sort est scellé, l'émotion est damnée

Et pourtant quand il vole au-dessus des nuages
Son blanc merveilleux fait de lui un ange pur
Rien ne saurait dans la splendeur de son voyage
Égaler son appel, fusse-t-il de blessures

Le coq reste à terre, dépourvu d'envolée
Il suit le rythme du temps qui s'écoule en vain
Mais ne sait s'élever, son âme est engoncée
Dans un périmètre fermé sans lendemain

Ma raison de suivre l'oiseau cloué au sol
Me pousserait, tandis que mon cœur attiré
Par ses essors des sens préférerait l'idole
Quitte à danser de mes mains mes espoirs derniers