samedi 15 avril 2017

Lever la tête

L'ange Roxane a fuit, laissant un désespoir
Cet espace vide s'emplit maintenant d'avenirs
Chacun est inconnu mais ils portent l'espoir
De jours nouveaux laissant au loin mes souvenirs

Le Spleen, mon univers, se voit accompagner
De l'Idéal ému, une route à poursuivre
Triste certainement, mais de me redresser
Lever la tête, en vie, mes démons me délivre

Et je marche rêveur, pas encore apaisé
Mais chacun de mes pas, si douloureux soit-il
Est une ivresse pour mon âme délaissée
La Lune est mon amie pour mon esprit fragile

Ce mouvement me suit en plein jour, habité
D'une quête assumée, vivre et survivre enfin
Mon triptyque fourbu mais refusant de plier
Le Soleil est mon feu, de ma vie, mon parfum