jeudi 6 avril 2017

Ma rose rouge s'est fanée

Ma rose rouge s'est fanée avec le temps
Ses pétales rubis sont tombées doucement
Sur le sol d'une vie où elle ne vivait
Malgré les doux efforts du jardinier si laid

Il ne reste plus que sa tige et ses épines
Ensanglantant mon cœur, puni sans aucun crime
Même son corps flétri, devient sec et si froid
Que mon âme s'enrhume aux brefs contacts, effroi

Je la regarde aller vers une autre contrée
Où mon absence voulue isole mes pensées
Dans un vent sec et gris, perdues dans ma mémoire
Le bois sec remplace ce qu'était mon espoir

Le feu brûle mon corps mais ne veut la blesser
Mes tentatives pour être amical, aider
Se retournent contre moi avec une force
Me blesse au plus profond, effritant mon écorce

Le passé ne peut pas revivre un bel été
Il restera l'hivers de mes sombres pensées
L'avenir sera-t-il un soleil chaleureux
Ou une tempête glacée, douloureux