samedi 8 avril 2017

Ma vie en une pièce : Pile ou Face

Regardez droit devant pour ne voir mon démon
Qui s'accroche au passif d'une vie dépourvue
D'humanité lors que je souffre au plus profond
D'amour et d'amitiés recherchés mais perdus

Grimper la montagne pour voir plus haut, plus loin
Lors qu'il retient mes pas, me jetant dans le gouffre
De mes passions gelées, désespérant témoin
D'un isolement las non voulu, l'enfer s'ouvre

Nager contre courant pour retrouver la source
De ma vie, d'un bonheur aujourd'hui impossible
Tant mon démon m'enfonce aux abysses, ressources
Infinies de douleurs et de peurs incrédibles

Ramper, mais avancer par mes mains écrivant
Espérer l'espoir et tenter de croire en moi
Quand mon démon m'ausculte et m'insulte : déviant
Lâche et sans valeur, fléau d'amers émois

Je lutte matin et soir mais je ne peux vaincre
Ce démon qui m'enferme en ma prison mentale
Qui me ronge en dedans, la mort pour seule étreinte
Car ce démon, c'est moi, une pièce à deux faces

Je ne peux lui tordre le cou, le faire taire
Mais peux accommoder mon existence à lui
Vivre et être heureux malgré tous mes enfers
Ému, même souriant, ou mes larmes en pluies



Imprimer la page