jeudi 13 avril 2017

Mon bateau ivre emporte au loin mes émotions

Mon bateau ivre emporte au loin mes émotions
Sombres et arides, creusant toutes les vagues
Son cap au firmament fait fuir l'aliénation
Il tangue mais tient bon, pour que je ne divague

Les flots bleus apaisants subliment mon triptyque
Les vagues ne sont pas agressives mais douces
Elles me balancent comme une mère antique
Où mes souvenirs sont des joyeuses frimousses

La terre est encore loin de ma perception
Mais je sais qu'un matin je la verrais enfin
Ce n'est pas un calcul, une simple intuition
Mon voyage ne peut pas conduire à ma fin

Cette expédition est un périple sans peur
Où je tente d'allier mon univers interne
Avec l'humanité qui m'entoure, ferveur
Foi en notre avenir, sortir de ma caverne