jeudi 27 avril 2017

Une bougie d'espoir

Ce monde n'est pas le mien, ne le reconnais pas
Les humains n'ont pas leur place ans ces instants
Leurs âmes sont niées, leurs cœurs serrés, absents
Le profit est le seul dieu comme seul dictat

Et la nature qui nous entoure se meurt
Elle souffre comme les vrais humains, brulant
Elle disparait face aux forces de l'argent
Les deux sont dévastés, en quête d'une fleur

Pour les deux, je me bats comme je peux, fragile
Je ne cherche pas la guerre bien trop sanglante
J'ai foi en l'exemple, pour que la vie enfante
Sans souffrance l'espoir aux cœurs ouverts fertiles

Même si inutile aux yeux des biens pensants
Ma poésie est ma façon de résister
Face à l'absurdité d'un univers souillé
Une bougie pour moi mon chemin éclairant

Si par magie sa flamme éveille d'autres cœurs
Le papillon pourra ses ailes déployer
Respirer, espérer et vivre enfin entier
Dans un univers où les âmes n'ont plus peur