mardi 9 mai 2017

Être père

Quoi de plus beau, père, que de voir ses enfants
Rêver leur avenir, tenter de réaliser
Ce qui les tient à cœur, et de les écouter
Parler de leur monde intérieur si présent

Ne pas chercher à les diriger, libre arbitre
Mais les conseiller sur leur propre aspiration
Les soutenir et les aimer sans rétention
Sur tous les plans, malgré le contexte si triste

Ils ont de la chance que leur mère et leur père
Les aiment, les aident, malgré l'amour martyr
J'ai appris au fil des années à devenir
Ce père, tâtonnant, d'erreurs puis en repère

Je me suis construit en même temps que leur vie
On ne peut pas être le meilleur des parents
Mais chaque jour ou nuit, à leur contact, j'apprends
Voilà des années qu'ils sont mon centre, magie

Et quand, leurs yeux fixés sur moi, je les ressens
Émus, reconnaissants, en confiance et si libres
Me dis, même imparfait, via leur âme qui vibre
Nous touchons le bonheur, découvrant notre essence

Imprimer la page