mardi 2 mai 2017

Mon souvenir est un ange qui s'est enfui

Le souvenir, c'est une image projetée
D'un passé qui parfois n'a plus de lien réel
Avec la personne qui fut la concernée
Un rêve détaché et restant immortel

Cette dissolution d'une vérité floue
Conduit la mémoire vers des océans jaunes
Où la pensée se perd et dont elle se joue
Des marées acides, un début de l'automne

Les feuilles s'effondrent et pourrissent au sol
Futur terreau de ces passions sans avenir
Chacune enferme un doute éperdu en plein vol
Et les fantômes font un balai de soupirs

Mon souvenir est un ange qui s'est enfui
Déporté dans un camp de bonheurs effacés
Il n'a plus rien à voir avec ce nouveau fruit
Dont le goût ne sera plus jamais goûté

Je plonge dans ce doux passé qui fut doré
Rejetant le présent qui agresse mon cœur
Je me noie dans le voile amoureux de l'été
Le printemps ne saura plus me donner ses fleurs