vendredi 18 août 2017

Automatique : Les vies qui nous animent

Le vie défile sous le clavier
Une musique d'ambiance à peine entamée
Le cliquetis n'est pas sans rappeler
Les clapotis des vagues
Vagues à l'âme mais sans remous

Le vent souffle, pensées perdues
Pensée absente et pourtant pleinement là
Le reflet de ses émotions sur son continent
Se perd dans l'infini qui nous entoure
L'unité se fait doucement sans à-coup

Le corps droit et posé symboliquement
La tête élevée vers le ciel
L'univers se fond en nous et nous en lui
Les noumènes se dissolvent
L'eau change mais la rivière demeure

La non pensée devient pensée
Le rien devient tout
L'action devient l'inaction
L'inaction devient l'action
La pluie nous réchauffe et nous entoure

Les remords, les paresses, les envies
S'effacent dans cet océan sans fin ni début
Notre esprit se tait et admire
Ne rien vouloir permet de tout recevoir
Tout donner, ne rien conserver pour soi

Au plus profond de soi nous trouvons
Sans chercher, sans demander
Au plus profond de soi nous sommes
Hier n'est plus, demain n'est pas encore
Le temps s'efface et il ne reste que nous

Unis par cette flamme universelle
Ces raisonnements qui nous séparent
Ces émotions qui nous dispersent
Ces corps qui nous rassemblent
Ces vies qui nous animent


Imprimer la page