mercredi 27 septembre 2017

Automatique : Tableau de nuit

Quand la nuit se fait trouble
Quand le jour est pire encore
Je préfère voir les volutes de la Lune
Se masquer derrières les étoiles tourbillonnantes

Quand l'esprit se dédouble
Quand le cœur aime d'amour encore
Je préfère vivre mes émotions sous ma plume
Masquant mon indicible peur délirante

Quand le corps s'essouffle
Quand l'âme se restaure
Je préfère voir de la déesse de l'amour son écume
Plutôt que de m'approcher de ses flammes alléchantes

Alors je ne fais qu'un et je me camoufle
Derrière un tableau de Van Gogh ou de Salvador
Je préfère pardonner, aimer que la rancune
Vivre mon instant, éclairant mes larmes immanentes


Imprimer la page