lundi 2 octobre 2017

Troubles courbes

Tes douces racines sont profondément ancrées
Dans ma terre si meuble, envoutée et charmée
Tes ramifications se sont là répandues
Partout dans mon espace ébloui et perdu

Chacune des troubles courbes que tu arbores
Enchante mon esprit d'un tableau qu'il adore
Toutes tes floraisons dissimulent de l'or
Des joyaux si parfaits qui drapent ton aurore

Les couleurs explosent devant mes yeux ravis
Du blanc pur au noir franc, rouge et violet unis
L'atmosphère est, de tes parfums nacrés, emplie
Mes sens sont assaillis de murmures, folie

Nature éternelle, je suis enfin en paix
A te contempler, mes yeux ouverts par respect
Même dans mes rêves, ton image impressionne
De toutes tes fibres, ta beauté me passionne


Imprimer la page